Rechercher

#DECLICS?

Comme beaucoup d’entre nous, je n’ai pas pris le temps de décortiquer le rapport du GIEC…bien ou mal? Je ne sais pas, c’est un fait!

Je me sens pour autant sensible à l’état des lieux qui nous est rapporté.

Ce 3 juin, Arthur KELLER est venu partager, chez DECATHLON quelques éléments tangibles couplés à quelques réflexions de fond SANS COMPLAISANCE:

> “J’ai envie de contribuer à diminuer les SOUFFRANCES EVITABLES!”

> “Sur 9 SEUILS, nous en avons dépassés 6 et 2 sont non évalués”

> “L’HABITABILITE de la planète est remise en cause”

> “De multiples DEPENDANCES nous rendent VULNERABLES ( énergie fossile, minerais, eau, matières1ères alimentaires, transport, technologie, réseaux...)"

> “Alors que la VIE EST EN JEU, nous devrions collectivement envisager un TRAITEMENT DE CHOC”

> “Le cadre conceptuel de l’ECONOMIE NEOCLASSIQUE n’est PAS DURABLE”

> “On croit qu’on peut résoudre les problèmes sans gêner le système qui les engendre”

> “Comment toutes les ORGANISATIONS peuvent dorénavant être AGENT DE RESILIENCE socioenvironnementale?”

> “Peut on sortir d’un RAPPORT UTILITARISTE au Monde?”

> “D’un point de vue SYSTEMIQUE, il existe 5 types d’acteurs, chacun peut jouer un rôle ( penseur - faiseur- inspirateur - organisateur - facilitateur)

De quoi ai je pris conscience et que puis je m’approprier?

Dans le système, je me sens d’abord FACILITATRICE. Je crois qu’en accompagnant chacun et tous, en commençant par moi même, dans une dynamique d’ECOLOGIE INTERIEURE ET PERSONNELLE, de plein contact avec mon/son UNICITE, la CREATIVITE nécessaire à REINVENTER LE SYSTEME pourra émerger.

Dans le système, je me sens aussi facilitatrice de la valorisation des INTELLIGENCES ÉMOTIONNELLE ET SITUATIONNELLE; les reconnaitre et les mettre en oeuvre me semble être une garantie de se SAISIR DES SIGNAUX qui permettront les arbitrages collectifs et individuels les plus ajustés, au service de notre COMMUNAUTE DE DESTIN.

Même si je suis profondément animée d’une CONFIANCE fondamentale, j'ai aussi conscience de mes PEURS, ma HONTE et ma COLERE :

> peur de larguer mes repères installés

> peur de ne pas réussir à identifier mes croyances limitantes sur le sujet

> peur de ne pas être suffisamment impactante

> peur de ne pas réussir à être exemplaire

> peur de pas pouvoir assez me mobiliser

> peur de ne pas réussir à faire les meilleurs choix

> peur que notre système économique ne parvienne pas à faire sa révolution

> honte de continuer à contribuer à l’emballement destructeur du Vivant

> honte de ne pas suffisamment me documenter

> honte et colère face à mes paradoxes personnels

> colère contre moi même de ne pas réussir à être plus courageuse dans mes choix

De quoi aurais-je BESOIN?:

> VIVRE un ENTHOUSIASME collectif porteur, fédérateur, rassembleur

> ne pas me sentir seule face à cet EVEREST…être portée par une CONFIANCE et une EMULATION collective dans tous les recoins, au service d’un REVE COMMUN désidéologisé que je pourrai décliner PAS à PAS, concrètement, en ELOGE du FUTUR!

Par quoi je commence? Oui, par quoi?...

[Photo personnelle: voyages intérieurs]



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout